agriculture

Dans une région au climat semi-aride, au sol sablonneux, où les pluies sont de plus en plus rares, les conditions de culture sont très difficiles.

Cependant, avec l’augmentation de la disponibilité en eau (forage, puits), l’agriculture irriguée devient possible.

Nous explorons des pratiques agroécologiques qui diffèrent des pratiques traditionnelles (agriculture pluviale, culture sur brulis) pour produire, avec les élèves, une diversité de fruits et légumes.

Les jardins potagers

Dans les écoles de Ambola, Beheloka et Ankilimivony, les jardins potagers accueillent les élèves pour des cours de jardinage et d’éducation à l’environnement.

Les pratiques au jardin sont respectueuses de l’environnement, les élèves apprennent notamment à fabriquer du compost et des biopesticides.

Les élèves apprennent les bases de l’agriculture et de la biologie végétale en situation réelle.

Ils cultivent des légumes tels que des épinards, des poivrons, des courges, des choux, des aubergines, du maïs, des concombres, des courgettes...

Après chaque récolte, ils sont très fiers de ramener les légumes qu’ils ont produit dans leur foyer, pour les déguster en famille.

Au programme également, des activités ludiques sur la gestion de la forêt, des déchets, de l’eau, de la biodiversité et de l’environnement marin.

Les animateurs environnement des écoles de Beheloka, Ankilimivony et Ambola animent les activités au jardin.

Les cours se déroulent par groupe de 20 élèves maximum, permettant à chacun de participer activement.

À chaque groupe est attribué une petite parcelle, qu’il cultive jusqu’à la récolte. Nous privilégions les travaux pratiques et les jeux pédagogiques.

 

L’objectif des animateurs est d’instruire les élèves mais aussi de leur donner l’envie de protéger l’environnement.

Pépinières et reboisement

Pour diversifier les activités et participer activement au reboisement de Madagascar, sont produit aussi des jeunes plants d’arbres dans les jardins.

En 2020, les écoles abc domino se fixent l’objectif de planter 6 000 arbres aux environs des écoles.

 

Pour cela, nous développons des pépinières d’arbres autochtones, des espèces adaptées au climat.

Les espèces choisies sont utiles pour l’homme, principalement alimentaires mais aussi médicinales ou produisant du bois d'énergie ou du bois d’œuvre.

Sur des terrains proches des écoles et protégés des animaux, les élèves commencent à planter leurs arbres.

Différentes méthodes de reboisement : vergers d’arbres fruitiers, agroforesterie et reforestation denses.

Les élèves abc domino sont des acteurs du reverdissement de Madagascar et en sont fiers !

Nos partenaires
whh lucie.png
blue ventures.png
MNP.png
GIZ.png